La Vie en Rose au Portugal

La Vie en Rose au Portugal

Le FADO

Le mot FADO viendrait du latin FATUM, qui veut dire DESTIN, mais le FADO étant apparu au début du 19ème siècle, on pourrait penser qu'il vient plutôt du verbe portugais FADAR qui signifie PREDESTINER.

 

Le FADO est aujourd'hui inscrit au PATRIMOINE CULTUREL IMMATÉRIEL DE L'HUMANITÉ par l'UNESCO.

 

On en sait pas très bien d'où est venu ce genre musical où les thèmes généraux sont la SAUDADE (nostalgie typiquement portugaise), l'amour/la jalousie, le chagrin, les difficultés de la vie, ... mais, compte-tenu des diverses influences que l'on retrouve dans ce genre musical et des thèmes chantés, on peut penser que ce sont les MARINS qui en sont à l'origine.

 

D'autant plus qu'à ses débuts, le FADO s'entonnait dans les bars des quartiers pauvres et assez mal famés, près des docks, où un quidam un peu éméché se levait pour chanter une complainte douloureuse mais souvent sincère.

 

À ce moment-là, dans l'établissement, quelqu'un criait "SILENCIO, QUE SE VAI CANTAR O FADO" (Silence, car on va chanter le fado).

 

Il existe deux fados : celui de Lisbonne et celui de Coimbra.

 

LE FADO DE LISBONNE

 

Il était considéré comme chant national sous Salazar mais, à cette époque, il était interdit de chanter ce que l'on voulait. Les textes étaient censurés. Il était, bien évidement, recommandé de ne pas faire référence à la situation sociale ou politique sous peine d'avoir de très gros ennuis !

 

C'est Amalia RODRIGUES qui a fait connaître le FADO dans le monde entier. Avec João BRAGA, un autre chanteur renommé, ils ont mis à l'honneur les textes de grands poètes portugais comme CAMÕES ou PESSOA.

 

Un chanteur de fado, ou une chanteuse, est un/une FADISTA.

 

À Lisbonne, hommes et femmes peuvent chanter le fado (à Coimbra, seuls les hommes sont des fadistas).

 

Le/la fadista est accompagné de GUITARRA (guitare portugaise à cordes pincées qui s'apparente à la mandoline) et d'un ou plusieurs VIOLÃO ou VIOLA, une autre sorte de guitare très répandue dans le monde lusophone.

 

Clic ici : Pour écouter un FADO DE LISBONNE

 

LE FADO DE COIMBRA

 

Ce fado est complètement différent du fado de Lisbonne. C'est un chant lié aux TRADITIONS UNIVERSITAIRES. Il n'est chanté que par les hommes et seulement dans les rues ou en société.

 

Le fadista et les musiciens portent l'habit noir de leur université.

 

Le thème général du fado de Coimbra, c'est l'amour, sous toutes ses formes (dulcinée, terre, amis,...). C'est bien moins mélancolique que le fado de Lisbonne et c'est, parfois, assimilé à de la gaillardise quand certaines chansons prennent des tournures critiques ou satiriques (surtout envers le conservatisme des professeurs).

 

On voit parfois des groupes d'étudiants, garçons ou filles, chanter dans les rues.  Ce sont des groupes qui existent dans toutes les universités. On les appelle TUNA.

 

Clic ici :  Pour écouter un FADO DE COIMBRA

 

 

 



11/11/2017
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 369 autres membres