La Vie en Rose au Portugal

La Vie en Rose au Portugal

Le BLASON de la ville de CALDAS DA RAINHA décrypté pour vous

Voici le blason de la ville de CALDAS DA RAINHA :

 

Divrrs q2 rua j montepio armes.JPG

 

Ce blason se trouve sur le fronton du Montepio à Caldas da Rainha.

 

On y voit les armes royales du Portugal au centre.

 

A gauche sur la photo, l'emblème du roi D. Joaõ II. Il s'agit d'un pélican nourrissant ses enfants (voir plus bas)

 

A droite, l'emblème de la reine D. Leonor, la fondatrice de la ville de Caldas da Rainha. Il s'agit d'un camaroeiro (filet à crevettes).

La reine a adopté le filet à crevettes pour la symboliser à la suite d'un épisode assez extraordinaire : alors que son fils était tombé dans l'eau du Tage, la reine s'est vue aidée de pécheurs qui ont secouru l'enfant à l'aide de leurs filets à crevettes.

 

Pour les experts :

 

D'après la légende, le pélican est un animal qui picore sa propre poitrine pour nourrir ses enfants affamés et les sauver.

 

Cette représentation métaphorique du Christ Rédempteur qui sauve les fidèles est significative de la politique suivie par le Roi D. Joaõ II. Nous sommes fin 15ème siècle et le roi souhaite intégrer au rôle de l'Etat, la miséricorde, la charité et l'assistance aux plus démunis (également la motivation de la reine D. Leonor quand elle décide l'édification de l'Hôpital de Caldas da Rainha qui sera au coeur du développement de la future ville).

 

Forte de cette nouvelle orientation politique adoptée par son royal époux, la reine D. Leonor donna beaucoup de son énergie au développement de ce nouvel hôpital thermal, élevé sur les ruines d'anciens bains romains. Jusqu'à sa mort, elle soutint son projet allant jusqu'à lui léguer de nombreux biens pour assurer à l'établissement les ressources financières nécessaires aux soins tant des riches que des pauvres.

 

Durant des siècles, l'Hôpital Thermal Royal de Caldas da Rainha a été le plus important propriétaire terrien de la région et, sans aucun doute, le plus gros employeur !

 

Texte qui s'appuie sur les sources suivantes :

par internet :

1) encontro2008.rj.anpuh.org/resources/content/anais/1212777402-ARQUIVO-PapeerANPUHImagensdoPodeer.pdf

2) https://pt.wikipedia.org/wiki:Caldas_da_Rainha

littéraires :

"Terra de Aguas, Caldas da Rainha História e cultura", Ed. Câmara Municipal Das Caldas da Rainha, 1993

 



23/02/2017
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 371 autres membres