La Vie en Rose au Portugal

La Vie en Rose au Portugal

Le 11 novembre et la terrible contribution du Portugal à la victoire des alliés pendant la Granda Guerra

Pendant les deux guerres mondiales, celle de 14-18 (la Grande Guerre) et celle de 40-45, le Portugal a fait valoir sa neutralité et sa volonté de rester en dehors des conflits.

 

Cette neutralité s'appuyait sur le respect du PLUS VIEUX TRAITÉ D'ALLIANCE au monde, celui que le Portugal avait signé avec l'Angleterre en 1373 !

 

En 1914, quand la guerre commence, le Portugal est donc neutre et n'entre en conflit avec personne. Mais en vertu de ce très vieux traité luso-britannique de 1373, les Portugais approvisionnent les Anglais des marchandises dont ils ont besoin.

 

Cela ne plaît, bien sûr, pas du tout aux Allemands qui viennent régulièrement perturber ce "traffic" de marchandises avec leurs UNTERSEEBOOT, leurs sous-marins. Il y a d'ailleurs, à cette époque, des navires allemands amarrés dans les ports portugais.

 

En mai 1915, le Portugal connaît des difficultés intérieures. Un coup d'état vient modifier le pouvoir en place et le nouveau gouvernement est plutôt favorable à la participation du Portugal au conflit en cours.

 

Pour répondre à la demande britannique, plus qu'insistante (toujours en vertu de ce fameux très vieux pacte d'alliance), les Portugais finissent par confisquer les navires allemands en rade de leurs ports. Evidemment, le 9 mars 1916, l'Allemagne déclare la guerre au Portugal !!!

 

C'en est fini de la neutralité et le Portugal rejoint les Alliés avec d'autant plus de facilités que ceux-ci promettent aux Portugais de leur rendre une partie du Mozambique que les Allemands occupaient depuis 1894.

 

Les Alliés ont demandé un effort de 60.000 soldats portugais, répartis sur tous les fronts et intégrés dans des bataillons britanniques et français. Du coup, les soldats portugais ont porté des uniformes hybrides, mêlant les équipements des deux armées !

 

Les Portugais se sont battus en France mais aussi en Afrique où ils ont été sollicités pour y contrer les Allemands qui se déployaient depuis leurs colonies, voisines des colonies portugaises. Ils ont aussi été intégrés à l'armée d'Orient, en Macédoine.

 

Les Portugais étaient d'EXCELLENTS ARTILLEURS et les Alliés leur ont confié la gestion des batteries lourdes, surtout sur le front de l'Ouest. Ceci a fait des Portugais la cible privilégiée des attaques allemandes.

 

Mais c'est en mars 1918 que les Portugais ont payé le plus lourd des tribus à cette Granda Guerra.  Les Allemands lancent une terrible offensive. Les Portugais qui n'ont pas vu de renforts depuis longtemps sont les plus menacés et surtout, les plus épuisés. La situation est grave et les Portugais n'en peuvent plus.

 

Les Britanniques décident de relever les Portugais avec un bataillon de réserve mais ce bataillon n'arrivera JAMAIS !

 

Dans la foulée, en avril, c'est la BATAILLE DE LA LYS (dans mon pays, la Belgique, Déçu). Les Allemands y utilisent massivement du gaz mortel et leur attaque est si puissante que le Corps Expéditionnaire Portugais (CEP) est pratiquement totalement décimé ! 3.270 officiers et 7.098 soldats ont payé cette bataille de leur vie.

 

Sur les 60.000 Portugais réclamés par les Alliés, 40.000 iront se battre, près de 14.000 seront blessés et plus de 12.000 seront faits prisonniers ou disparus.

 

En plus d'avoir dû porter un uniforme hybride, les Portugais ont du supporter les railleries des soldats anglais qui les surnommaient "Pork and Beans" (porc et haricots) qui, dit très vite, ressemble un peu à "Portuguese".

 

Pourquoi le 11 novembre n'est pas férié au Portugal ?

 

Bien que des commémorations aient lieu un peu partout, le 11 novembre n'est pas un jour férié national. Peut-être parce que :

 

- A la fin de la Première Guerre Mondiale, le Portugal a reçu la partie du Mozambique promise; ce qui était tout de même une faible consolation pour l'effort immense fourni,

 

- Beaucoup de soldats portugais, parce que le rapatriement des corps coûtait cher, ont été enterrés dans des cimetières militaires français ou britanniques. A RICHEBOURG L'AVOUE, pourtant, se trouve l'un des seuls cimetières militaires uniquement portugais. S'y trouvent 1.831 soldats et 238 inconnus.

 

- Pour le Portugal, deux dates marquent cette Granda Guerra : le 11 novembre, date de l'armistice, mais aussi le 9 avril, date de la Bataille de la Lys (bien qu'elle été gagnée par les Allemands).

 

Dans les années 1920-1930, c'est donc le 9 avril qui était fêté au Portugal. Mais avec les gouvernements qui se sont succédés jusqu'à nos jours le calendrier national a évolué et aujourd'hui ni le 11 novembre, ni le 9 avril n'ont été retenus. Les Portugais leur ont préféré des dates sonnes le 1er décembre, le 10 juin ou le 25 avril qui sont des dates plus marquantes dans la mémoire nationale.

 

Il y a un monument aux morts au Portugal. Il est dans le Monastère de Batalha. Y sont enterrés deux soldats. Un ayant combattu sur le front européen, un ayant combattu sur le front africain. Ils sont là depuis 1921. 



11/11/2017
1 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 369 autres membres